Si pour toi MMORPG c’est du chinois, tu es au bon endroit.

Sur console, sur PC ou même sur mobile : bienvenue dans l’univers du jeu-vidéo.

Démocratisé dans les années 1970 avec l’arrivée de « Pong », le jeu-vidéo a connu une évolution rapide et exponentielle. Aujourd’hui, peu de gens n’ont jamais eu l’occasion de toucher à l’un d’entre eux.

Le jeu-vidéo est présent sur différentes plateformes mais les caractéristiques principales restent les mêmes : le joueur utilise un périphérique (généralement une manette composée de touches et de joysticks, ou une combinaison clavier-souris) pour interagir avec les composants du jeu, entrainant diverses actions qui s’affichent à l’écran.


Le jeu-vidéo et ses controverses

S’il existe des jeux pour tous, ce n’est pas tout le monde qui peut jouer à n’importe quel jeu. Les enfants, par exemple, ne devraient pas jouer à des jeux non-adaptés à leur âge sans la présence d’un adulte. Car comme pour les séries ou les films, il existe une classification des jeux-vidéo : on les appelle les PEGI. Ainsi, un jeu PEGI 16 est classifié de la sorte parce qu’il contient des scènes de violences ou de sexualité, des jeux de hasard ou encore un rapport à la drogue ou l’alcool, le rendant très proche de la réalité et pouvant heurter la sensibilité des plus jeunes.

Le jeu-vidéo, s’il est bien employé, est loin de provoquer la violence dont on a tendance à l’accuser. Il peut même devenir un outil pédagogique, voir même un outil d’aide psychologique et de thérapie.

Car le jeu-vidéo, ce n’est pas que les très célèbres jeux de guerre que nous connaissons tous au moins de nom. C’est également des jeux de danse, de sport, d’apprentissage, d’aventure, et bien plus encore !

MMORPG : massively multiplayer online role-playing game, soit jeu de rôle en ligne massivement multijoueur

Note de bas de page